• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Il est temps pour l'Occident de s'asseoir, de se taire et d'écouter le reste du monde

Cet article est un vibrant hommage rendu au célèbre journaliste états-unien Andre Vltchek a été retrouvé mort à Istanbul le 22 septembre 2020. C'est pourquoi j'ai décidé de traduire cet article d'avril 2020 qui je l'espère permettra à certains de désaxer leur regard sur le monde, de faire un pas de côté.

Source : https://uwidata.com/13688-the-time-has-come-for-the-west-to-sit-down-shut-up-and-listen-to-the-rest-of-the-world/

 Andre Vltchek se présente comme «romancier, philosophe, cinéaste et journaliste d'investigation ainsi que «révolutionnaire, internationaliste et globe-trotter qui lutte contre l'impérialisme occidental et le régime imposé au monde par l'Occident».

Le journaliste étatsunien a été retrouvé mort à Istanbul le 22 septembre 2020. (La police turque considère cette mort comme suspecte. http://lagazetteducitoyen.over-blog.com/2020/09/le-journaliste-americain-andre-vltchek-est-decede-hier.html).C'est pourquoi j'ai décidé de traduire cet article d'avril 2020.

On nous a toujours dit ce qu'il fallait penser et ce qui est vrai d'après des Blancs d'Europe et d'Amérique du Nord. Ils savaient tout, ils étaient les plus qualifiés, on nous assurait. Quand j'écris "blanc", je ne parle pas seulement de leur race ou de la couleur de leur peau. Pour moi, "blanc" est une catégorie culturelle, une sorte d'identité occidentale. Nous, Russes, Cubains, Vénézuéliens, Chinois, Iraniens, Turcs, ne sommes pas vraiment "blancs", même si la couleur de notre peau l'est, et nous n'essayons pas non plus d'être blancs. Nous avons notre propre façon de vivre et de penser, et la plupart d'entre nous sont du côté des opprimés ; nous nous tenons fermement aux côtés des "damnés de la terre", intuitivement.

Pendant des siècles, nos nations ont été pillées et attaquées. Des millions de nos citoyens ont disparu lors d'invasions et de génocides, un peu comme ceux qui ont eu lieu en Afrique et dans d'autres parties du monde "non blanc". Nous avons toujours été étudiés, nous avons été analysés, nous avons été décrits par ces scribes et journalistes confiants venant principalement du Royaume-Uni et d'Amérique du Nord. Ils savent mieux que quiconque qui nous sommes et quel type de systèmes politiques et culturels nous méritons et devrions viser. Ces gens savent parler. Leurs accents sont si parfaits, si "scientifiques". S'ils disent quelque chose, ce doit être purement vrai, car ils sont qualifiés, ils dirigent le monde depuis des siècles.

Nous, les Autres, sommes censés nous taire et écouter, pour apprendre qui nous sommes vraiment pour les maîtres de l'univers. À leurs yeux, nous ne sommes personne, guère plus que des animaux dont on attend qu'ils écoutent, qu'ils respectent des ordres et qu'ils servent. On attend de nous que nous marchions docilement vers l'abattage quand il nous est demandé. Les dirigeants blancs du monde croient vraiment qu'ils en savent plus sur nous que nous n'en savons sur nos propres peuples et pays.

Et que Dieu nous préserve que l'un d'entre nous, un "non-blanc", ose exprimer publiquement une opinion négative sur l'Europe, l'Amérique du Nord ou l'Australie ! Bien que les opinions des non-blancs soient généralement ignorées de toute façon, nous n'avons néanmoins pas le droit de juger l'Occident. Nous devons nous asseoir poliment, avec soumission, écouter et prendre des notes.

Avez-vous déjà vu un Chinois apparaître dans une émission de télévision britannique ou américaine proposant des analyses communistes de l'Occident ? Avez-vous déjà vu un socialiste iranien ou un Chavista vénézuélien critiquer le capitalisme britannique ou canadien ? Ce serait impensable, n'est-ce pas ? Et honnêtement, regardez les médias dits indépendants ou "progressistes" aux États-Unis ou au Canada. La situation y est fondamentalement la même, à quelques rares, très rares exceptions près.

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home