• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

La dispersion des fluides énergétiques(désordre sexuel) a causé la perte de l'homme et de la femme négro-africains dit ''modernes''

« En effet, il est suicidaire de continuer à rester indifférents, passif ou muet face aux ravages des loges, sectes, réseaux maffieux et à la pratique de l'homosexualité au Cameroun, un pays qui se porte sportivement, économiquement et politiquement mal en ce moment. Pis, la flamme des loges, sectes et réseaux mafieux tue le mérite et consume toute réussite saine. La prise en otage de notre société par les cénacles cautionne toutes les dérives que nous essayons de combattre aujourd'hui. Le plus dramatique est que très peu de Camerounais appartenant aux cercles fermés assument publiquement leur identité.

Le fait que la plupart des succès au Cameroun sont devenus louches, est un indicateur du déclin de notre société au moment où nous attendons l'avènement de la troisième République avec tous les espoirs que cela suscite. Loin de nous d'engager un combat contre l'existence des loges dans leur essence, nous condamnons leur utilisation chez nous au vu des pratiques qui en découlent. »

(Charles Ateba Eyene. ''Le Cameroun sous la dictature des loges, sectes, du magico-anal et des réseaux mafieux. De véritables freins contre l'émergence en 2025 (La logique au cœur de la performance)''. Édition Saint-Paul Yaoundé, septembre 2012, p.20)

  Comment peut-on apprécier l'ampleur du pourrissement social ou individuel ?

Quand on a vécu longtemps à côté de la poubelle, on devient insensible aux mauvaises odeurs et on se moque de la propreté du voisin.

Comment peut-on apprécier le degré d'évolution spirituelle d'un individu ou d'une société donnée?

D'après les vertus cardinales de L'UBUNTU négro-africain(Kamit), voici les codes indispensables qui fondent la vie en société : l'Intégrité, l'Honneur, la Dignité et la Fidélité.

On dit au village que:

"Mieux vaut la mort que la honte".

Le respect de la parole donnée étant la cerise sur le gâteau. Quand un individu a cessé de se laisser imprégné (transmuter) par ces valeurs, il devient un danger pour lui-même et pour la société. Quand une société prend l'option de tourner le dos à ces valeurs essentielles qui fondent la vie en communauté, quand dans une société les gens n'ont plus honte, ceux qu'il est convenu de qualifier "d'êtres humains" qui la composent, sont profondément déshumanisés. Dès lors, toutes les dérives sont possibles. Il faut s'attendre à tout sauf aux actes qui portent les empreintes des Êtres Humains.

En guise de conclusion:

« Le scientifique (et tous les hommes) d'aujourd'hui est un grand handicapé qui s'ignore. Il soigne avidement son bourreau (intellect) sans savoir que c'est lui qui le détruira et bientôt entraînera son anéantissement. L'esprit par contre ne connaît pas ces fausses notions. En l'éveillant en chacun pour qu'il reprenne son rôle de maître devant l'intellect, il inondera la Terre de pures lumières bienfaisantes. »

« Ceux qui sont destinés à devenir grands sont caractérisés par la patience, ils sont forgés par les épreuves. Leurs racines se fortifient dans le secret. Le silence les construit et ils apprennent dans l'humilité, souvent même dans l'humiliation. Mais quand vient leur temps, ils sortent non pas comme des lionceaux mais comme des lions. » (Sagesse africaine)

Que celui qui a des oreilles pour voir, ''voient''. Que celui qui a des yeux pour entendre, ''entendent''.

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home