• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

France: 40 % des membres de la diaspora africaine prêts à retourner en Afrique

La diaspora africaine en France est estimée à 5 millions de personnes, des individus sur plan affectif à cheval entre deux rives (monde), et dont certains réfléchissent à retourner sur le continent. De l'idée à l'installation, quels sont les freins et motivations des candidats issus de la diaspora à retrouver travailler en Afrique ? Et quelles places tiennent l'image et les valeurs de l'entreprise dans cette décision ?

 Afin d'analyser la perception et les attentes des acteurs de la diaspora africaines en France vis-à-vis des opportunités professionnelles en Afrique, le groupe Intelcia, entreprise spécialisée dans les métiers de la relation client, a publié les résultats d'une enquête réalisée avec le Cabinet d'étude INNONGENCE CONSULTING sur l'Attractivité professionnelle du continent africain auprès des diplômés et des cadres de la diaspora ».

Voici les résultats saillants:

• Près de 40% des membres de la diaspora sont prêts à retourner en Afrique immédiatement

• Le désir d'entreprendre est le premier facteur motivant un retour en Afrique pour 62% des diplômés et des cadres de la diaspora.

• Plus de 70% des répondants pensent que décrocher un emploi ou une promotion en Afrique nécessite d'avoir des relations.

• Ils sont 51 % à être intéressés par des opportunités professionnelles au sein de multinationales africaines.

• Pour ce qui est de l'épanouissement professionnel, 50 % disent privilégier une activité professionnelle "qui a du sens".

« Les jeunes diplômés et cadres de la diaspora dans leur globalité, quelques soient leur sexe, âge, niveau d'étude ou expérience professionnelle, sont désireux de retourner travailler en Afrique si l'opportunité se présente. Aussi il est essentiel de comprendre leurs freins, leurs motivations et leurs aspirations afin de pouvoir transformer l'opportunité en réalité. Il s'agit également pour les entreprises africaines de travailler sur leur marque employeur afin d'être beaucoup plus attractives auprès des candidats. Il faut repenser nos organisations et notre culture d'entreprise afin de valoriser nos métiers et le marché du travail en Afrique» indique Saad Berrada, DRH du groupe Intelcia.

Concernant ceux qui veulent rentrer, on atteint les 71% pour ceux qui envisagent de repartir dans un délai de 10 ans. En outre, 56% d'entre eux privilégient un retour dans leur pays d'origine, tandis que 15% sont ouverts à des opportunités sur tout le continent. Les membres de la diaspora originaires d'Afrique Subsaharienne sont les plus enclins à rentrer à horizon 5 ans (58 %) par rapport aux ressortissants du Maghreb (41%).

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home