• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Drame spirituel au Cameroun sur fond de crise socio-éducative: voici comment et pourquoi Me SOUOP Sylvain(Avocat au Barreau du Cameroun) et l'enseignant des mathématiques de 26 ans sont morts

 

Mise en situation: 

Humainement parlant (sur le plan matériel), le premier visé est mort par la suite d'un accident de la voie publique avec fracture des deux os de l'avant-bras l'ayant conduit dans un hôpital public où les causes scientifiques du décès ne sont pas encore rendues publique.

Le second est mort poignardé par son élève âgé entre 15-18 ans. D'après les médias et le récit des enseignants du Lycée où le drame s'est produit, les coups ayant conduit à son décès ont été portés en deux temps: d'abord à l'aide d'un compact à bout pointu, ensuite il l'a achevé par des coups de couteau ayant créé un trou béant en pleine poitrine du côté gauche où est logé le coeur.

Sur le fond:

Je vais poursuivre mon analyse, d'une part, à la lumière de la Loi d'affinité ou d'Attraction, et d'autre par, de la citation de Bachelard Gaston que voici:

« Il faut mettre la société au service de l'école et non pas l'école au service de la société».

D'après la Loi d'affinité ou d'Attraction, le buffle fait troupeau avec le buffle, le zébu avec le zébu, la panthère avec la panthère, le lion avec le lion, le tigre avec le tigre, etc. De par leur démission totale et collective et à tous les niveaux, le peuple camerounais a patiemment et avec une force mentale exceptionnelle, attiré vers lui des Entités négatives (-) d'une férocité implacable.

Le peuple camerounais a été doublement piégé:

1) D'abord par lui-même en ignorant les signaux d'alerte de la retenu envoyés par la Source Primordiale et abyssale. La drame spirituel est avant tout individuel puis collectif. Lorsqu'il se produit un drame social, les camerounais disent à l'unanimité:

''ON VA FAIRE COMMENT. LE CAMEROUN C'EST LE CAMEROUN''.

Une façon de marquer leur démission et par ricochet, donner une certaine ''caution mentale'' à leur maintien dans la ''prison spirituelle'' qu'ils ont eux-mêmes générée par la corruption à très grande échelle; un désordre ambiant rendant la mouvance existentielle insupportable; une impunité criminelle sur fond d'injustice sociale; la dilution des valeurs morales qui régissent la vie dans une société humaine, je veux dire la rupture du contrat social entre les humains et les NÉTÉROUS(Ankhcêtres) car les ''morts ne sont pas morts. Ils sont dans le Village des Bananes.''

Les morts ont ''parlé'' à mainte reprises, mais les ''vivants'' ont systématiquement refusé d'écouter les messages d'avertissement. Ces derniers ont franchi la ''ligne rouge spirituelle'' et ils ne peuvent s'attendre qu'à la foudre qui va s'abattre sur leur tête comme un Ouragan de Feu cosmique.

Via leur Mental Supérieur, les ''vivants'' ont envoyé dans le Cosmos des puissantes ondes vibratoires négatives qui ont déclenché en retour comme un effet ''boomerang''(choc en retour), une avalanche de souffrances et de morts, ''véhiculées'' par des Entités négatives hautement nocives dont les vibrations sont basses.

Du coup, l'étau s'est resserré sur le peuple camerounais pris dans son propre piège. C'est dans ce drame(individuel puis collectif) que le peuple camerounais continue de se ''reproduire''. Il exacerbe cette ''laideur spirituelle'' par la ''justice populaire'' qui consiste à renforcer le pouvoir et les effets nocifs de ces Entités négatives sur son corps défendant, en torturant et en brûlant vif des personnes arrêtées pour des vols mineurs, sous un soleil ardent(crime sacrificiel).

L'autre résultante de cet état de fait, c'est la méchanceté, l'orgueil et l'ignorance érigés en ''valeurs sociales'': c'est ce que je qualifie « d'impasse spirituelle » étant donné que ''Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas et réciproquement.'' (Djéhuty ou Thot).

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home