• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Les soldats vénézuéliens qui avaient fui vers les Etats-Unis après la tentative de putsch sont enfermés dans un centre d’immigrés

14 Jan 2020 /Alan Macleod

Ils étaient soldats au Venezuela et s’étaient rangés du côté de Juan Guaido, le président adoubé par Washington. Mais la tentative de coup d’État n’a pas réussi et les soldats putschistes ont fui vers les États-Unis où ils pensaient être accueillis en héros. Malheureusement pour eux, l’impérialisme yankee n’a jamais brillé par sa gratitude et les voilà enfermés avec des milliers d’autres immigrés dans un centre de détention de l’ICE, l’Immigration and Customs Enforcement. (IGA)

Les soldats vénézuéliens qui ont participé au coup d’État soutenu par les États-Unis en avril de cette année et qui se sont ensuite enfuis aux États-Unis ont été incarcérés depuis lors dans des camps de détention pour immigrés. Telemundo, une filiale de NBC Universal, a obtenu une entretien avec le major Hugo Parra, le plus haut gradé de la poignée de soldats qui ont répondu à l’appel du président autoproclamé Juan Guaidó à renverser le gouvernement de Nicolas Maduro. Après l’échec spectaculaire du coup d’État, Parra a révélé qu’il avait fui le pays, qu’il était arrivé le 11 avril aux États-Unis, où il s’attendait à être accueilli en héros pour sa participation à l’insurrection approuvée par Trump.

Légende : Le major Hugo Parra, à gauche, et le premier lieutenant Erick Molina traversent la frontière vers les États-Unis, où ils se sont rendus aux autorités d’immigration le 11 avril 2019. Photo | Raynell Martínez

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home