• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Océan Indien : ici se joue la grande bataille pour la domination mondiale

 La fin de « l'Empire américain » ne risque-t-elle pas de provoquer des conflits majeurs ?

La démocratie dont ils parlent est celle des pays impérialistes occidentaux qui ne représentent que 12% de la population mondiale. De plus, on ne peut pas vraiment dire que l'hégémonie des USA ait apporté paix et stabilité dans le monde. Au contraire ! Pour rester l'unique superpuissance mondiale, ils ont enchaîné les guerres et fomenté des conflits aux quatre coins de la planète. Aujourd'hui, beaucoup d'Européens, mêmes s'ils condamnent les excès des Etats-Unis, ne souhaiteraient pas voir tomber «l'Empire américain ». Cela fait plus de soixante ans en effet que Washington domine militairement le vieux continent, affirmant assurer sa sécurité. Beaucoup d'Européens sont donc effrayés à l'idée de faire une croix sur cette « protection » et d'assumer eux-mêmes leur sécurité.

Une armée européenne exigerait qu'une grosse partie de l'économie européenne soit investie dans l'armée. Mais celle-ci n'est pas un secteur productif et ce refinancement massif pourrait provoquer une nouvelle crise. De plus, si vous investissez dans l'armée, une question va se poser : qui va combattre ? En cas de guerre, l'Europe connaîtrait de sérieux problèmes démographiques.

Selon moi, cette situation permet de comprendre la volonté manifestée par certains dirigeants européens de se rapprocher de la Russie. C'est la seule alliance, pacifique et prospère, qui soit envisageable pour l'Europe. Mais cela suppose de laisser la Russie devenir une grande puissance dans laquelle les Européens pourraient investir leurs technologies. Or, les Etats-Unis se sont toujours opposés à l'intégration de la Russie à l'Europe. Si elle se produit quand même, il y aura en effet quelqu'un de trop et Washington devra quitter le vieux continent.

Les huit années de l'administration Bush, sa politique guerrière, ses dépenses militaires pharaoniques et ses échecs cuisants ont accéléré la chute des Etats-Unis. Pensez-vous que Barack Obama puisse y changer quelque chose ?

Son élection est historique. Les Afro-américains ont tellement souffert par le passé. Même s'ils ont contribué énormément au développement des Etats-Unis, leurs droits politiques ont été trahis. En effet, durant la guerre civile américaine, les Afro-Américains étaient victimes de l'esclavage dans le Sud. La bourgeoisie du Nord leur promit alors la liberté s'ils acceptaient de se battre pour elle. Les esclaves acceptèrent et leur participation au conflit permit au Nord de l'emporter.

Entre 1860 et 1880, les Etats-Unis connurent une période prospère, sans racisme, qualifiée de reconstruction par le célèbre leader afro-américain William Edward Burghardt Du Bois. Mais très vite, l'élite US prit peur en voyant se rallier des gens de couleur, travailleurs et citoyens ordinaires : les propriétés de la minorité bourgeoise étaient menacées par la solidarité des couches populaires. La ségrégation fit donc son retour. Elle avait pour but de briser l'unité des classes populaires et de monter les simples citoyens les uns contre les autres afin de préserver l'élite de toute révolte.

Au regard de l'histoire des Etats-Unis, l'ascension d'un homme noir à la Maison Blanche est donc très importante. Mais si Barack Obama est un président progressiste de par sa couleur, cela ne suffit pas : le caractère réactionnaire de l'impérialisme US refait surface, on le voit de plus en plus. Par conséquent, je ne pense pas que Barack Obama pourra changer quoi que ce soit dans les mois ou les années à venir. L'impérialisme ne peut être changé ou adapté. Il doit être renversé.

Et quelle est la place du monde musulman dans ce grand affrontement USA – Chine ? Son rôle est-il réellement important ?

Très important. Comme nous l'avons indiqué au début de cet entretien, les Etats-Unis ont diabolisé le "péril islamiste" dans toute une série de pays qui bordent l'Océan Indien : Somalie, pays du Golfe, Asie centrale, Pakistan, Indonésie... L'objectif, lié aux intérêts des multinationales US, est de contrôler le pétrole et les ressources énergétiques ainsi que les passages stratégiques de la région. Mais au Moyen-Orient et dans l'ensemble du monde musulman s'est développé un courant anti-impérialiste qui résiste à la domination des Etats-Unis.

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home