• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Articles

Le Venezuela est-il victime d’une guerre économique ?

Un des intervenants (qui soit dit en passant est d'origine chilienne) attire l'attention des téléspectateurs sur la ressemblance entre les évènements en cours au Venezuela depuis le début de l'expérience bolivarienne [12] et la situation de déstabilisation au Chili sous le gouvernement d'Allende.

Débat crise Venezuela (France 24) - ressemblance avec le Chili d'Allende (partie 1):

 

 Face à lui, le journaliste et « spécialiste » du Venezuela François-Xavier Freland nie d'emblée toute possibilité de comparaison entre ces deux pays, écartant avec une arrogante facilité la possibilité d'un quelconque rôle que pourraient avoir les Etats-Unis dans ce dossier et tournant perfidement au ridicule une théorie qui mériterait au moins que tout journaliste digne de ce nom et s'intéressant à l'Amérique latine se penche un tant soit peu sur le sujet.

Crise politique au Venezuela : le pays au bord de l'abîme (partie 2):

 

 Mais non, pour M. Freland, « c'est toujours la stratégie de la victimisation (...) on nous sort à chaque fois la même chose, c'est les américains derrière, c'est la CIA, etc. ». Mais que pouvait-on espérer de l'auteur du livre Qui veut la peau d'Hugo Chavez ?(2012), dans lequel le journaliste estime que « c'est le président vénézuélien lui-même qui est entré dans un forme de paranoïa après le coup d'Etat manqué contre lui en avril 2002 » ! Un raisonnement qui laisse pantois ! Si être victime d'un coup d'état – dont l'implication du gouvernement des Etats-Unis a été prouvée – n'est pas une raison suffisante pour avoir le droit de devenir ne serait-ce qu'un tout petit peu... prudent, on se demande bien ce qui pourrait le justifier !

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home