• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

L'Afrique impériale

 Ruhanga fondateur du Kitara

La légende fait du Kitara, le premier royaume ayant gouverné la région en donnant un rôle dominant aux possesseurs de bétail. D'après la tradition orale, Ruhanga, l'ancêtre fondateur, avait trois enfants appelés Kana ("petit enfant"). Afin de leur donner un nom, il les mit à l'épreuve, confiant à chacun un pot de lait à transporter. Le plus jeune en perdit un peu mais en demanda à ses frères, le deuxième en renversa la moitié et l'aîné tomba à terre en perdant tout. Ruhanga décida que ce dernier ne serait bon qu'à s'occuper des cultures, au deuxième, on confierait les soins du bétail. Quant au premier, le plus malin, il dirigerait les deux autres !

Le royaume du Buganda

L'origine de ces premiers royaumes est mal connue. Les traditions évoquent l'arrivée des Chwezis, des pasteurs de la vallée du Nil. Au XVIIe siècle, le Buganda, un des vassaux du royaume du Bunyoro dans l'Ouganda actuel, s'émancipa sous la conduite de son souverain qui portait le titre de "kabaka". Situé dans une région au sol fertile, bordée à l'est par le lac Victoria, le Buganda entra en contact avec les marchands musulmans, échangeant de l'ivoire contre des cotonnades. Dans la seconde partie du XIXe siècle, les premiers explorateurs européens y furent accueillis avec beaucoup d'égard.

Le royaume du Rwanda

Certains petits royaumes, entre les lacs Victoria et Kivu, s'épuisèrent en conflits familiaux. Au sud-ouest, celui du Rwanda ne fit pas dans la modestie. Les traditions orales le font descendre directement du ciel par l'intermédiaire de Kigwa ("celui qui est tombé") et de son frère Mututsi, qui a donné son nom aux Tutsis. Jusqu'à l'indépendance, la société rwandaise resta divisée en classes sociales sur le modèle imposé par Ruhanga, le roi légendaire du Kitara.

LE ROYAUME DU KONGO

En Afrique centrale où la forêt est épaisse, les chefs de village qui ont cherché à s'imposer ont dû luter contre une nature hostile. Souverains prestigieux au destin parfois tragique, on les appelle "les rois forgerons", maîtres en matière de fabrication d'outils pour défricher la forêt.

Les échanges avec le Portugal

Le royaume du Kongo s'épanouit de part et d'autre de l'embouchure du fleuve Congo grâce à Ntinu Wene, un homme à la poigne de fer. En contact avec le Portugal dès le XVe siècle, le Kongo devient vite le plus grand Etat de la région, fort de ses échanges commerciaux : plantes comestibles importées d'Amériques, huile de palme locale, ivoire et cauris (monnaie de coquillages ramassés sur la côte). C'est en cherchant un passage pour pénétrer dans l'océan indien que les Portugais le découvrirent.

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home