• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

L'Afrique impériale

Prologue: 

Le présent article est le fruit du site Web ''agoraafricaine'' sous le titre ''Les royaumes africains avant la colonisation''. Étant donné son importance pour la manifestation de la vérité historique, nous avons choisi de le republier intégralement ici sous le titre ''L'Afrique impériale'' afin de se débarrasser des vieux clichés habituel où il est couramment admis que l'Afrique se définisse à partir de l'arrivée des colons à KaMa (Afrique). De ce fait, nous balayons les notions telles que ''l'Afrique pré-coloniale''; ''l'Afrique post-coloniale''; ''l'Afrique pré-adamique''; etc.

Posté le 26 mai 2017 Auteur Admin1

L'histoire du continent africain est passionnante. Nous connaissons tous les pharaons d'Egypte et leurs tombeaux magnifiques. Mais combien d'entre nous ont entendu parler des anciens empires de l'Afrique de l'Ouest ? Le premier de ces empire, le Ghana, s'est développé de l'an 300 à l'an 1300. Le Ghana était alors si riche que, dans le palais du roi, les chiens portaient des colliers d'or.

Au cours du Xe siècle, quelques savants arabes commencent à décrire les richesses des grands royaumes d'Afrique. Certains, comme Ibn Battuta, parcourent réellement le continent. D'autres s'inspirent des récits des voyageurs. Les écrits sur l'Afrique sont alors de plus en plus nombreux et très vite la richesse des royaumes est connue en Europe. Les Portugais sont les premiers Européens à s'implanter en Afrique au début du XVe siècle. Un peu plus tard viennent les Français, les Hollandais et les Britanniques. Les Européens établissent des comptoirs le long des côtes et commercent avec les Africains. Mais bien peu, à cette époque ose s'aventurer à l'intérieur du vaste continent qu'ils nomment le "continent sombre".

L'EMPIRE DU GHANA : LE WAGADU

Dans les premièrs siècles de notre ère, le Wagadu, un petit royaume situé entre le Sénégal et le Niger, aux sources de l'or, et gouverné par le clan des Cissé Tounkara finit par dominé l'ensemble des Soninkés, peuple d'agriculteurs. Le roi fondait son pouvoir sur le culte du Wagadu-Bida, le dieu serpent. Il portait le titre de "Kaya-Magan" ou "roi de l'or". Les problèmes de successions étaient inconnus car la tradition plaçait automatiquement sur le trône le fils aîné de la sœur aînée du roi.

Le souverain du Wagadu fit bon accueil aux marchands musulmans arrivés au IXe siècle dans cette région qu'ils avaient appelée Ghana (du nom du titre que portait les rois signifiant "chef de guerre"). Il leur permit de s'installer à côté de sa capitale, Koumbi Saleh, pour échanger leurs produits contre de l'or, mais sous bonne surveillance, car il se réservait le secret des origines de cette matière précieuse. Le Wagadu finit par dominer la vallée du Sénégal et la plus grande partie du delta intérieur du Niger. C'est au sein de cet empire très décentralisé que seraient apparues les premières castes de marchands et d'artisans.

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home