• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Articles

Peuple français réveille-toi ! Peuples africains arrêtez de suivre la France!

 La France LICRAtisée : la LICRA
 et la politique proche-orientale de la France

« Le conflit permanent au Proche Orient ne va pas manquer d'avoir des répercussions importantes dans notre pays, et les relations que la LICRA entretiendra au fil des années avec le pouvoir politique français vont être étroitement tributaires de la politique menée à l'égard d'Israël et des pays arabes. Autant dire que ce sera loin d'être un long fleuve tranquille.

Contre le général De Gaulle

Nous sommes loin de l'époque de la Résistance et de la France Libre. La guerre des Six Jours vient d'avoir lieu, et en novembre 1967, lors d'une conférence de presse, le général De Gaulle qualifie les juifs de ''peuple d'élite, sûr de lui dominateur et conquérant ''. Curieusement, alors que ces propos sont Plutôt flatteurs, et que dans l'esprit du Général, ils devaient sans doute l'être, ils suscitent une condamnation virulente. C'est qu'Israël ne doit pas quitter son statut de victime, qui lui accorde une place tout à fait à part dans le concert des nations.

La LICA somme tous les membres de l'Assemblée nationale, par courrier, de prendre position sur cette déclaration et annonce que leurs réponses figureront dans le DDV. Bien évidemment, la gauche se déchaîne tout particulièrement. Rares sont ceux qui, comme Pierre Clostermann, député de Seine-et-Oise, auront le courage de dire : ''Le combat du général De Gaulle pour la libération de l'homme et la dignité humaine est trop évident pour que ce genre de calomnie mérite réponse (...) Il serait excellent de suggérer aux israélites de nationalité française de s'abstenir de manifestations à l'égard de la politique menée par la France au Moyen-Orient ''.

(...)

Armand Bérard, chef de la délégation française à l'ONU, accuse publiquement ''les milieux pro- israéliens en France d'avoir répandu des sommes importantes pour amener la défaite du général De Gaulle''. Une accusation publique totalement impensable aujourd'hui !Le Droit de Vivre s'indigne sur une page entière titrée ''Armand Bérard ou le scandale de "l'or juif'', qui dresse un portrait peu flatteur du diplomate, c'est le moins que l'on puisse dire, et qui demande sa mise à la retraite immédiate.

 Contre Georges Pompidou

Alain Poher, grand ami de la LICA - il recevra en 1979 la médaille d'or du B'nai B'rith pour son action en faveur d'Israël - est candidat à la présidence de la République. Mais c'est Georges Pompidou qui est élu en juin 1969. Avec lui, les relations ne s'arrangeront pas, bien au contraire. Sa politique jugée pro- arabe lui attire à plusieurs reprises les foudres de la LICA qui appelle sans relâche à ''la défense de la petite nation menacée de génocide''.

''Israël ne sera pas un nouveau Biafra'', titre le DDV en février 1970. Georges Pompidou est accusé d'armer les ennemis d'Israël. Le mois sui- vant, ce sera « Israël ne sera pas l'enjeu d'un nouveau Munich !». La LICA appelle les Parisiens à manifester en masse leur solidarité avec Israël.

Elle menace : ''Le président de la République ne saurait ignorer que le peuple de ce pays se dresserait tout entier contre lui, que les pavés des villes se soulèveraient si, ayant conclu un sordide marché avec les colonels de Lybie, il livrait encore les courageux citoyens d'Israël au poignard des assassins massés à leurs portes ''.

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home