• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

La santé mondiale entre racket et bien public-Partie V

                                                                 Cinquième partie :

                     La ''maladie'' psychiatrique : talon d'Achille du cartel médico-pharmaceutique

 1. La psychiatrie sous influences

« L'histoire de la folie et de la psychiatrie a témoigné de l'influence socioculturelle dans la conception, l'étiologie, l'expression et le traitement des souffrances psychiques. Après un bref survol historique, l'auteur porte son attention sur les conditions sociales, politiques et économiques contemporaines et leur influence sur le fait psychiatrique. La prépondérance des valeurs économiques et des « processus économétriques » qui pénètrent de plus en plus l'organisation de l'État, de ses institutions et de la science, favorise l'uniformisation et la fragmentation des conceptions et des traitements.

Les théories organiciste et mécaniciste des troubles psychiques ainsi que le traitement des symptômes sans égard à la subjectivité humaine et au social occupent de plus en plus le champ clinique. En conclusion, l'auteur rappelle les dimensions considérées comme les plus déterminantes de changement et de mieux-être des personnes utilisatrices de services de santé mentale. Les nombreuses transformations qui s'opèrent actuellement en psychiatrie autant dans sa manière de concevoir la maladie mentale que dans sa façon de la traiter ont suscité notre réflexion et orienté notre regard hors du champ clinique habituel vers une analyse plus globale reliant l'individuel au social.

Bref rappel historique

L'histoire de la folie et plus récemment, les études transculturelles ont largement témoigné de la diversité des conceptions et des formes d'expression de la folie. Qu'il soit question de l'oracle, de l'hérétique, du possédé, de l'aliéné ou du malade mental, qu'il soit question du paranoïde versus le persécuté, du psychopathe versus le héros libérateur, la folie ne se conçoit qu'à travers les yeux de celui qui la regarde, qu'à travers le prisme d'un cadre socioculturel et normatif intériorisé dans l'histoire individuelle (Paradis, 1992). » (Louise Mallette. ''Santé mentale au Québec'', vol. 28, n° 1, 2003, p. 298-319.)

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home