• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Articles

La santé mondiale entre racket et bien public-Partie I

 3. La mafia médicale ou la santé ''confisquée'' :



Résumé :
« Pour réaliser mon rêve, j'ai suivi un cours de médecine. Durant plusieurs années je fus convaincue d'être sur la bonne voie. La réalité fut tout autre. Les pensées et les émotions, ces invisibles et impalpables traîtresses, boycottaient insidieusement mon rigoureux travail scientifique. Je me tournai alors vers une autre avenue qui offrait d'autres solutions pour une santé globale : médecines douces, thérapies naturelle. Je parcourus de nombreux pays et découvris leurs bienfaits. Mais les gens continuaient à souffrir et à mourir quand même. Pourquoi ? Ne sachant où aller, je revins au plus profond de moi-même. » (Ghislaine Lanctôt)

Le livre ''La Mafia médicale'' a suscité le doute sur le caractère honorable de la pratique médicale aujourd'hui. Il trahit l'esprit anarchiste de son auteure. Aujourd'hui encore, G. Lanctôt affirme :

" Si le gouvernement te dit de tourner à gauche, tourne à droite. Et s'il te dit de tourner à droite, tourne à gauche. Ainsi tu ne feras jamais d'erreur ".

Permettez-moi de partager avec vous l'interview de Ghislaine Lanctôt, réalisée par les soins de ''Vents croisés''.

 Vents croisés : Pour résumer toute votre critique de notre système de santé, vous dites : " notre système est un système de maladie plutôt qu'un système de santé ". Que voulez-vous que les citoyens comprennent d'une telle déclaration ?

Ghislaine Lanctôt : En remontant l'échelle hiérarchique du pouvoir décisionnel de la médecine, on trouve, tout en haut, Dr. Rockefeller : les banquiers mondiaux, propriétaires des multinationales pharmaceutiques et technologiques. Ces derniers imposent leur "corporate philosophy " qui exige des profits à n'importe quel prix. Ils contrôlent la médecine de haut en bas, en utilisant l'OMS comme paravent.

Cette dernière établit les politiques de santé qui sont appliquées obligatoirement dans tous les pays membres de l'ONU. C'est de cette façon que la haute finance exerce son pouvoir sur la santé de la planète, en imposant sa dictature aux divers pays par le truchement des organismes gouvernementaux contrôlant la santé publique, les universités, les régimes d'assurance maladie, le collège des médecins, les fédérations médicales... Tous les membres de ces organismes doivent obéissance aveugle aux directives de leur corporation, sous peine de réprimande et d'exclusion. 

• Quel est donc le but d'un financier ? -Faire de l'argent, c'est évident.
• La bonne santé est-elle lucrative ? -Non, c'est la maladie qui rapporte bien.
• Que faire pour augmenter ses profits ? -Augmenter la clientèle des malades. Soit en les rendant de plus en plus malades s'ils le sont déjà; soit en les rendant malades s'ils ne le sont pas encore.

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home