• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Articles

La santé mondiale entre racket et bien public-Partie I

Reportage du mercredi 14 mai 2014 :

http://ici.radio-canada.ca/emissions/telejournal/2013-2014/reportage.asp?idDoc=338110

 Le prix d'un rêve : perdre son métier en immigrant

« Je veux être utile, c'est l'âge d'or du chirurgien vasculaire. Je peux sûrement faire autre chose. Mais à 50 ans, c'est dur et, surtout, je considère que c'est du gâchis. » (Ghatfan Shaaban). Lire la suite ici.

Plus de la moitié des médecins étrangers refusés aux facultés de médecine

« L'intégration des médecins diplômés à l'étranger dans les programmes de résidence au Québec continue d'être difficile. Les facultés de médecine ont refusé 57 candidats sur un total de 104 cette année, malgré les 82 postes de résidents vacants. » Lire la suite ici.

 Des milliers de médecins étrangers ne peuvent pratiquer

« En Ontario, 7500 médecins formés à l'étranger seraient actuellement sans travail ou pratiqueraient des métiers qui ne sont pas liés à leur formation, selon l'organisme Profession santé Ontario. » Lire la suite ici.

Pénurie et frustration

« Le Québec, comme le Canada, est aux prises avec une importante pénurie d'effectifs médicaux. Parallèlement, un nombre grandissant de jeunes Québécois, diplômés des écoles de médecine, choisissent de quitter la province afin de poursuivre leur formation ailleurs.
(..)
Au 31 décembre 2009, le Québec comptait 20 034 médecins inscrits (18 152 médecins actifs, sans compter les retraités), dont 9808 médecins de famille et 10 226 médecins spécialistes. Parmi eux, 2175 médecins de 75 pays différents avaient reçu leur formation ailleurs qu'au Canada ou aux États-Unis.» Lire la suite ici.

Sol-L'hôpital est malade

Voici un très bon sketch du comédien Québécois, Marc Favreau. Ici, il met le doigt dans l'abcès fétide de la mafia médicale au Canada:




Médecins sans résidence

Voici un court métrage documentaire qui montre comment la discrimination empêche des médecins formés à l'étranger d'exercer au Canada – même lorsqu'ils ont obtenu une attestation de compétence des autorités médicales canadiennes. Des entrevues avec des professionnels de la santé et des défenseurs des droits de la personne illustrent comment le racisme systémique joue un rôle dans cette situation. Ce film a été produit dans le cadre du projet La Tête de l'emploi  par l'Office national du film du Canada avec la participation de Ressources humaines et Développement des compétences Canada .

Pour visionner le court métrage documentaire, cliquez sur le lien ci-dessous:

http://www.onf.ca/film/medecins_sans_residence/

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home