• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Le peuple camerounais pris dans le double étau de la mondialisation de la violence par les armes

Du 25 au 28 février 2008, lors des émeutes contre la révision constitutionnelle et contre la vie chère. Le bilan de ces massacres des populations civiles perpétrées par les forces de l'ordre au Cameroun a été évalué par une source indépendante, l'Observatoire National des Droits de l'Homme du Cameroun (ONDH) appuyé par des associations telles l'Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture (ACAT-Littoral et France) a 136 tués et a environ 3.000 arrestations. Le Gouvernement quant à lui a reconnu un bilan officiel de 40 morts et de 1671 personnes interpellées.

Il n'a par ailleurs pas cru devoir instituer une Commission d'enquête ni engager la moindre investigation pour établir les abus et réprimander ou punir leurs auteurs de ces tueries. Les services de sécurité ont été impliqués dans les massacres de février 2008. Trois services de sécurité ont été impliqués dans les événements de Février 2008 et qui sont tous rattachés à la Présidence du Cameroun, ce qui engage en ultime ressort la responsabilité de celui qui occupe ce poste.
 

-La Police Nationale et principalement le GMI, Groupement Mobile d' Intervention relevant du Secrétariat d'Etat à la Sûreté Intérieure rattaché à la Présidence de la République;
 

-La Gendarmerie Nationale relevant du Secrétariat d' Etat à la Sécurité nationale ;
 

-Les unités spéciales de lutte contre le grand banditisme : GSO et BIR rattachés au Ministère de la Défense et aux Services de la police nationale. Les éléments de ces forces entretiennent une tradition de recours a la violence extrême exacerbée par la culture d'impunité dans laquelle ils ont été établis par un régime oppressif et accordant très peu de prix au respect de la vie et de la dignité humaine.
Cameroun: Autopsie d'une pseudo indépendance


 

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home