• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Réflexions sur l'évacuation des ressortissants étrangers en Afrique

jaccuse ltat franaisJ’ai pris l’initiative de porter au pied du baobab de la palabre africaine cette problématique car, il s’agit d’une des épines dorsales de la renaissance de Katiopa.  

Tandis que les partis d’extrême droit émergent en Occident, durcissent le ton envers les « étrangers » (en l’occurrence les Noirs) qu’ils accusent d’accentuer le chômage des « nationaux », on assiste à une déferlante des Orientaux et des Occidentaux sur le sol Africain. Les colonies de peuplement ont ouvert le bal avec leur cortège d’indécences.

On se souvient que récemment en Israël, les Noirs ont été pris pour cible. D’après le site SOS-CRISE:

« Israël est en train de connaître un emballement racialiste sans précédent. Mercredi 23 mai, des immigrés ont été attaqués à Tel-Aviv. Répondant aux appels de responsables du Likoud, des centaines de manifestants se sont livrés à des violences contre des demandeurs d’asiles africains. Une douzaine de migrants ont été blessés alors qu’ils passaient dans la rue. Des maisons ont été saccagées et des boutiques pillées. Ce lundi 4 juin, un appartement habité par dix travailleurs africains a été incendié, blessant quatre personnes. Sur les murs, on pouvait lire en hébreu ‘’quittez les environs’’. »

Les violences se concentrent autour de la communauté noire. D’après les chiffres officiels, ils seraient 60 000 demandeurs d’asile sur le territoire.

Cette attitude constitue une INGRATITUDE ET UN OUBLI MÉMORIEL inqualifiables car, rappelons que les juifs ont été délivrés de la fureur et de la barbarie des nazis grâce à l’intervention des soldats africains le 06 juin 1944.

Un peu partout dans le monde, les Noirs représentent des proies faciles à incommoder alors qu’en Afrique, les Occidentaux-Orientaux sont accueillis en toute hospitalité.

Racisme anti-Africains en Israel ("Fier d'être racistes..."):

 

En Israël, une question d'un examen universitaire compare les migrants africains à des rats:

« La question, en hébreu, décrivait une situation fictionnelle. Les élèves devaient se prononcer sur le creusement d'un tunnel sous-terrain pour faire circuler un train dans la zone de Tel-Aviv. Pour ce faire, "il a été décidé de transférer les rats vers des territoires africains, où les rats sont demandés pour le développement du vaccin contre la rage". Les élèves avaient ensuite le choix entre plusieurs réponses possibles pour rassembler les rongeurs : attraper 400 rats par mois pendant les heures de travail, ce qui coûtera à la ville 9 shekels (2 euros) par animal ou assembler les rats en dehors des horaires de travail, ce qui coûtera plus cher. La partie la plus étrange arrive à ce moment-là ; un dernier choix propose aux étudiants d'envoyer les rats "dans un établissement situé dans le sud d'Israël" appelé "Ruhot". »

Pour lire la suite, cliquez ici.

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home