• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Qui sommes-nous?

accueilÀ des fins purement philanthropiques et humanitaires, et sans aucune intention de gain pécuniaire, l’Institut Per-aâ n Imhotep est un organisme à but non lucratif qui a pour buts :
 

1. La promotion des Humanités Classiques Africaines (Histoire générale de l’Afrique, spiritualité africaine ancestrale, cosmogonie négro-africaine, etc.);


2. L’enseignement des langues négro-africaines (Swahili, Xhoza, Nuer, Duala, Cilubà, etc.) ; l’enseignement de la langue égyptienne ancienne (initiation aux hiéroglyphes) ;


3. L’encadrement des étudiants et des chercheurs sur la culture africaine ;


4. De cerner les enjeux de la Renaissance Africaine face à la géopolitique mondiale ;


5. La promotion des arts négro-africains. L’art est une expression ontologique de la culture d’un peuple. Il s'agit aussi d'encourager le commerce équitable en soutenant des projets de vulgarisation des objets d’art africain : intervention directe auprès des artisans en Afrique; encourager les femmes africaines vivant au Canada à valoriser l’art africain par la création des boutiques artisanales;

- Mener et soutenir toutes les activités d’exposition artistique ;

- Encourager le public à s’intéresser davantage aux canons de l’art égypto-nubien et de l’Afrique Noire;

- Étudier la « philosophie » des arts africains : l’architecture des pyramides, des obélisques, des vases, des poteries, des piliers, des sarcophages, des stèles et gravures murales dans les tombes des Per-aâ (« Pharaon »), des objets de piété (Croix ANKH, disque ailé, mékès, métaux précieux : or, argent, cuivre). Cerner leur place dans le panthéon culturel et spirituel de Katiopa (= Afrique, en langue Kikongo).

Par ailleurs, L’Institut Per-aâ n Imhotep a conçu un programme spécial pour la formation théorique du personnel de la santé (médecins, étudiants en médecine, étudiants en sciences infirmières, etc.) et des scientifiques portant sur 

- l’Historisation des sciences;

- la médecine de la période pharaonique;

- l’organisation du système de santé en Égypte pharaonique (Temple de Memphis, Temple de Saïs, Temple d’Iounou, etc.);

- la place d’Imhotep et des autres savants négro-égyptiens dans le panthéon médicale et scientifique de Tameri (« Pays Bien-Aimé » = Égypte ancienne);

- la pharmacopée africaine ancestrale : arômes et plantes médicinales, excréments d’animaux sacrés (chat, crocodille, etc.), cauris et objets à visé thérapeutique;

- La cosmo-biologie négro-africaine : psychotropes et spiritualité;

- les innovations thérapeutiques africaines contemporaines;

- les contributions de la médecine et des sciences égypto-nubiennes à la médecine et aux sciences modernes

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home